Se connecter / Pas encore inscrit ?

Connexion :




Les champs marqués d'un * sont à remplir obligatoirement !

Logo du site

Les remontées mécaniques

Découvrez les remontées mécaniques sous tous leurs angles.

Les téléskis à enrouleurs

I - Présentation

Les téléskis à enrouleurs sont des appareils équipés de perches attachées grâce à une pince fixe au câble tracteur. La particularité réside dans le fait que l'agrès se déroule petit à petit à l'embarquement ou lors des descentes pour un démarrage moins brusque que sur les téléskis débrayables et pour avoir toujours une perche qui tire lors des descentes. Les téléskis à enrouleurs deux places sont aussi des appareils privilégiés sur les glaciers du fait que les pylônes peuvent être justes posés sur le glacier afin de prévenir les mouvements de la glace. On en trouve sur la plupart des domaines de ski d'été (Tignes, Val d'Isère ou encore les Deux Alpes).
La gare amont est souvent une gare tension avec contrepoids (Lâcher sous poulie) ou retour fixe.
L'abréviation usuelle des téléskis à enrouleurs est : TKE+le numéro correspondant au nombre de personnes pouvant embarquer.
A noter que les perches permettent de transporter une ou deux personnes.

Différents constructeurs ont développé une gamme de téléskis à enrouleurs :
Gare aval du TKE2 Montets - Val d'Isère - Montaval
TKE2 Montets à Val d'Isère - Montaval

En passant le curseur sur les abréviations dans le tableau (TKE, ...), vous saurez déchiffrer les abréviations utilisées pour nommer les différents types de téléskis.

Tableau comparatif des téléskis
Débit moyen Avantages Inconvénients
TKF1 600 personnes par heure Adapté aux débutants, économique Pas de virages, vitesse lente, ne peut être trop long ou trop pentu.
TKD1 900 personnes par heure Modèle de téléski le plus rapide (à titre de comparaison, le télésiège fixe le plus rapide est moins rapide qu'un TKD1) Virages assez compliqués à mettre en place.
TKE1 850 personnes par heure Adapté aux débutants, permet de hauts survols. Débit faible, coûteux à l'achat et à l'entretien.
TKE2 1200 personnes par heure Débit important, permet de hauts survols, très adapté pour l'exploitation sur glacier. Inadapté aux débutants, difficile de compléter tous les archets, donc le débit maximal jamais atteint.

II - Fonctionnement

A.) Les gares

Il existe 4 configurations de gares possibles pour les téléskis à enrouleurs :

=> Les gammes des fabriquants
Poma :
Gare aval du TKE1 Lavachet - Tignes - Poma
TKE1 Lavachet à Tignes, gare de type "Solis" motrice-tension - Poma
Gare amont du TKE1 Lavachet à Tignes - Poma
TKE1 Lavachet à Tignes, gare de type "Solis" retour-fixe - Poma
Gare aval du TKE2 Snow Park aux Arcs - Poma
TKE2 Snow Park aux Arcs, gare de type "Solis 90" motrice-tension - Poma
Gare amont du TKE2 Snow Park aux Arcs - Poma

TKE2 Snow Park aux Arcs, gare de type "Solis 80" retour-fixe - Poma

Doppelmayr :
Gare aval du TKE1 Leitchoums à La Plagne - Doppelmayr
TKE1 Leitchoums à La Plagne, gare motrice-tension - Doppelmayr
Gare amont du TKE1 Leitchoums à La Plagne - Doppelmayr
TKE1 Leitchoums à La Plagne, gare retour-fixe - Doppelmayr
Bühler :
Gare aval du TKE2 Rosolin à Tignes - Buhler
TKE2 Rosolin à Tignes, gare retour-fixe - Bühler
Gare amont du TKE2 Rosolin à Tignes - Buhler
TKE2 Rosolin à Tignes, gare motrice-tension - Bühler

B.) Les pylônes

Contrairement aux pylônes des téléskis fixes ou débrayables, les ouvrages de ligne des téléskis à enrouleurs s'apparentent à de petits pylônes de télésièges fixes penchés.
Je m'explique : les pylônes de téléskis fixes ou débrayables ne peuvent pas avoir plus d'un galet (ou roue) au-dessus ou en dessous du câble pour laisser la perche. Comme les téléskis à enrouleurs partagent le même type de pinces que les télésièges fixes, on utilise des balanciers de "type télésiège/télécabine/...". Ils permettent de mieux profiler la ligne et d'être plus précis.

Pylône du TKD1 Toue à Barèges - Poma
TKD1 Toue à Barèges, pylône compression - Poma.
On voit bien avec la flèche orange la roue en question qui est seule pour effectuer la compression.

On voit bien que sur les téléskis débrayables (et c'est ainsi aussi pour les téléskis fixes) qu'il n'y a qu'une seule poulie au-dessus ou en-dessous du câble. Nous allons voir plus en détail maintenant les caractéristiques des pylônes de téléskis à enrouleurs.
On en observe trois principaux types :

Quelques exemples :
Pylône du TKE2 Snow Park aux Arcs - Poma
TKE2 Snow Park aux Arcs, pylône asymétrique - Poma
Pylône du TKE2 Rosolin à Tignes - Buhler
TKE2 Rosolin à Tignes, pylône portique - Buhler

Comme toutes les remontées mécaniques standard (qui utilisent le système des pylônes), les téléskis à enrouleurs les utilisent. Ils servent à maintenir la ligne sur de grandes portées, à accentuer la montée, ou l'inverse.

Tableau récapitulatif des types de pylônes
Type de pylône Utilité
Pylône support (S) Permet d'adoucir la pente de la montée.
Pylône compression (C) Permet d'accentuer la montée.
Pylône support-compression (SC) Permet de maintenir la ligne

Quelques exemples pour illustrer ce tableau très théorique :

Pylône support - TSF4 Grand Col aux Arcs - Poma
TSF4 Grand Col aux Arcs - Poma / Pylône support.
Pylône compression - TSD6 Caoubère à Barèges - Poma
TSD6 Caoubère à Barèges - Poma / Pylône compression.
Pylône support-compression - TSD6 Caoubère à Barèges - Poma
TSD6 Caoubère à Barèges - Poma / Pylône support-compression.

Une dernière petite chose sur les pylônes. Pour décrire une ligne, on passe par la description des pylônes.

Oulala, encore un truc de professionnels qui ne sert à rien ???

Que nenni, cela est très utile pour pouvoir visualiser le profil d'une montée et le type de pylône. Pour faire ceci, on regarde le type de pylône. Si c'est un pylône compression, on notera C, si c'est un pylône support, on notera S, et si c'est un support-compression, on notera SC.

Un exemple :

Pylône du TKE2 Snow Park aux Arcs - Poma
C'est un pylône 6S/6S, car il y a 6 roues (ou galets dans le jargon technique) en support de chaque côté du pylône.

C.) Les perches

Parler des pylônes, c'est bien, mais la plus grande particularité des téléskis à enrouleurs réside dans le concept de la perche. En effet, la perche est accrochée au câble le plus souvent par une simple pince fixe comme pour les télésièges.
Un câble situé entre la suspente et la rondelle où s'assoit le skieur se déroule progressivement à l'embarquement pour permettre de démarrer en douceur. Aussi, quand les skieurs passent dans des "cuvettes", le câble se rétracte pour garder toujours une traction optimale, le skieur a donc toujours les fesses collées à la rondelle.

Perche biplace du TKE2 Snow Park aux Arcs - Poma
Perche biplace accrochée au câble par une pince fixe - TKE2 Snow Park aux Arcs - Poma
Perche du TKE1 Lavachet à Tignes - Poma
Perche monoplace - TKE1 Lavachet à Tignes - Poma
Au premier-plan, une perche non déroulée, et à l'arrière-plan, un agrès déroulé.

III - Conclusion

Voilà pour ce dossier sur les téléskis à enrouleurs. Ce type de téléski est actuellement le plus fabriqué, bien devant les téléskis découplables. Il permet une plus grande flexibilité aux exploitants et a l'air de mieux correspondre aux attentes des clients.
=> Suivre la discussion sur le forum